Alessandro ARBO, « Dis-toi que c'est une valse... ». Réflexions sur un thème de Wittgenstein

L'expression musicale est analysée par Wittgenstein en un sens intransitif, à la lumière des pratiques et des comportements propres à une culture. Dans cette perspective, l'exécution de situations musicales ambivalentes revêt un intérêt particulier. Celles-ci permettent quelquefois d'enregistrer des changements d'aspect analogues à ceux qui se produisent dans la vision des figures ambiguës. Compte tenu des différences entre les deux modes de perception, l'analogie est mise à l'épreuve d'une série d'exemples d'interprétation rythmique et phraséologique, où le changement d'aspect (d'introduction à conclusion, de motif d'introduction à matériau thématique) dépend de petites modifications de tempo, d'intensité, de rythme ou de timbre introduites par l'interprète.