Mihaela CORDUBAN, La rhétorique des idées musicales dans les Inventions à deux voix de Jean-Sébastien Bach. Proposition d’un modèle analytique

Cet article développe un modèle formel du corpus des Inventions à deux voix (BWV 772-786) à partir d’une perspective rhétorique. La phrase y occupe une importance primordiale et son organisation fait l’objet d’une analyse minutieuse pour l’ensemble des pièces considérées. L’étude montre que la forme présente une différenciation des modes temporels de début, milieu, et fin, qu’on peut associer aux différentes parties successives du discours en rhétorique, exordium, medium et finis (empruntées au traité de 1563 de Gallus Dressler, Praecepta musicae poetica). Ces trois modes temporels, ou les fonctions rhétoriques correspondantes, opèrent sur deux niveaux : sur celui des segments qui constituent chaque phrase, et à un niveau supérieur, sur celui des phrases qui constituent chaque pièce.