Maxime JOOS, Luciano Berio : Dramaturgie et œuvre ouverte

Le concept d'« œuvre ouverte », tel qu'Umberto Eco l'a décrit, doit son existence aux collaborations avec Luciano Berio, notamment dans le cadre de la gestation d'Opera à partir de 1956. L'ouverture, dans Opera, tient notamment à la multiplicité de signification et à la complexité des références internes et externes, à « l'intégration de différents niveaux de perception ». Passaggio, créé en 1963, réalise le principe brechtien de l'abolition de la limite entre scène et public ; c'est une « action musicale », où le spectateur est pris à partie. Mais parce qu'il se libère de toute cohérence narrative, l'espace musical et dramaturgique élaboré par Berio semble ne dévoiler qu'une ouverture introspective, comme pour mieux rendre à l'écoute sa fonction primordiale.