André RIOTTE, Quelques réflexions sur l'analyse formalisée

En complément à l'article de Moreno Andreatta et Stéphan Schaub qui introduit dans ce même numéro, de manière concise et ciblée, les fondements de la Set Theory, il a semblé opportun de fournir de Musurgia un cadre plus large à la préparation du colloque « Autour de la Set Theory », organisé conjointement par la SFAM et l'Ircam dans les locaux de ce dernier les 15 et 16 octobre 2003 prochains. L'analyse formalisée, qui a notamment pour objectifs de dégager des modèles informatiques de partitions ou de techniques d'écriture, reste une pratique confidentielle. Le présent article a pour but de préciser ses ambitions et ses pratiques, sans entrer dans les développements techniques qu'elle implique. Des références bibliographiques permettront aux intéressés d'obtenir des précisions sur certains aspects dogmatiques, mathématiques ou informatiques de cette branche restreinte de l'analyse musicale, qui a prouvé son efficacité dans des cas précis, y compris comme instrument pédagogique.