Vincent DEQUEVAUVILLER, La Passacaille de Bach

Alors que des Passacailles contemporaines de celles de Bach présentent un plan dont la logique est évidente, celle de Bach pose un problème analytique duquel diverses solutions ont été proposées. Pour faire le point sur cette situation complexe, l'article réalise d'abord une lecture linéaire des vingt-et-une variations (thème compris). Il propose ensuite un plan en cinq groupes, de cinq, quatre, trois, quatre et cinq variations respectivement. Ce plan est examiné en détail pour montrer les symétries qui existent entre les deux groupes de cinq variations et entre les deux groupes de quatre, ainsi que la disposition concentrique à l'intérieur du groupe central. Bach paraît avoir cherché à atténuer la prégnance des signaux formels de ce plan, à voiler les coupures trop marquées, à fondre les césures dans un flot continu ou gradué, pour réaliser un équilibre subtil entre la clarté du plan formel et le flux continu qui caractérisent le genre de la passacaille.